Traduction médicale

Formation de traducteur médical

traducteur_medicalLe métier de traducteur médical nécessite une formation spécifique, comme presque toutes les professions d’ailleurs. Il convient également de noter qu’il ne s’agit pas d’une formation quelconque en anglais ou en toute autre langue. Il s’agit en effet d’une formation spécifique qui n’est pas dispensée partout. Cette formation nécessite une méthodologie particulière, pour permettre au futur traducteur de trouver des solutions et d’éviter les multiples pièges de cette langue de spécialité. Une bonne formation doit, dans un premier temps, résoudre les problèmes liés à la traduction médicale, examiner la terminologie spécifique, proposer des ateliers de traduction français-anglais et anglais-français grâce à des professeurs et des médecins qui présenteront leur spécialité.
Le traducteur médical doit, au cours de sa formation, approfondir sa connaissance du vocabulaire propre au domaine spécialisé dans lequel il exerce et acquérir une solide rigueur méthodologique. Cette rigueur méthodologique est nécessaire à tous les traducteurs spécialisés, car une simple erreur de terminologie dans la traduction peut avoir de graves conséquences pour les patients, les utilisateurs finaux d’appareils médicaux ou encore les professionnels.

Quelles sont les erreurs à éviter en traduction médicale ?

La première erreur consiste à choisir un centre de formation quelconque pour bénéficier d’une formation médicale. En effet, le choix du centre de votre formation médicale ne doit pas se faire sur un coup de tête. De nombreux critères doivent être pris en compte ; on peut citer notamment la notoriété du centre, la réputation des formateurs, le coût de la formation, et bien plus encore. Une fois votre choix fait, il est impératif de disposer des qualités suivantes à la fin de votre formation, afin d’éviter les pièges de votre métier :
– une maîtrise parfaite de vos langues de travail ;
– être un bon rédacteur ;
– disposer de bonnes capacités d’analyse ;
– être rigoureux et précis ;
– disposer d’une excellente culture générale et d’une bonne culture technique ;
– être autonome.
Les erreurs les plus communes résident au niveau de la traduction des termes. On peut notamment citer :
– « abnormality », qui se traduit par « anomalie » et non par « anormalité » ;
– « condition », qui se traduit par « état » et non par « condition » ;
– disposable, qui se traduit par « jetable » ou à « usage unique » et non par « disposable » ;
– etc.

 

Choisir Tradestar pour votre traduction médicale

Notre entreprise est à votre disposition pour vous fournir des traductions médicales de qualité conformes à vos attentes. Grâce à notre expertise dans le domaine, nous sommes en mesure de répondre à vos demandes et disposons d’un excellent savoir-faire. N’hésitez donc pas à nous contacter !